Projet jeunes au collège sur le thème EGALITE entre les filles et les garçons

La journée internationale de la femme, est célébrée chaque année le 8 mars ; cette thématique a été exposée par l’équipe jeunesse à tous les jeunes au collège Léonard de Vinci et ceci en début d’année scolaire. Le projet en lien avec la journée Internationale des droits de la femme, a été conduit par un groupe de huit filles de 6ème. Les jeunes ont d’abord constitué leur comité de pilotage et ont ensuite construit leur projet. Elles ont élaboré un projet à long terme voulant réaliser un court métrage et une action spécifique sur une semaine. La date du 8 mars étant durant les vacances scolaires nous avons choisi la semaine qui suivait. Des temps d’échanges et de concertation se sont mis en place tous les lundis durant la pause méridienne au collège, et de là les jeunes ont pu exprimer les problématiques rencontrées et situations vécues.
Le comité de jeunes a été informé de la méthodologie de projet et l’ont écrit. Le projet a décliné les différentes actions et les moyens de réalisation. Ensemble, ils ont décidé de mettre en place deux axes forts à court et long terme : d’une part une semaine de sensibilisation avec des apports de connaissance et la réalisation d’un court-métrage avec l’apport des techniques d’élaboration à une réalisation audiovisuelle (écriture du scénario, jeu de rôles…).

Les intentions des jeunes dans leur mobilisation à ce projet, étaient de d’encourager un climat serein de respect et ont réalisé un court métrage sur le sujet de l’égalité entre les filles et les garçons et de faire profiter à tous d’une semaine dédiée à ce sujet.

Nous avons voulu construire et mettre en place ce projet, en concertation avec les jeunes et avec des partenaires professionnels. Nous avons eu la chance d’avoir un avis favorable à nos demandes auprès des collaborateurs sollicités : M. Fréderic PIGNARD instructeur KRAV MAGA, Mme Anne Florence PERRI PIGNARD responsable de la Structure Information Jeunesse de la ville, M. LAPLACE directeur du collège Leonard de VINCI de la ville, et Mme Nadja Djerrah coresponsable du GT Femmes, Genre, Égalité de la ligue des droits de l’homme.
Ces interventions bénévoles ont été profitables aux jeunes, tant pour les membres du projet que pour les participants spontanés.

C’est un projet a favorisé la mixité puisse qu’il défend l’égalité et dénonce les discriminations et les inégalités. Bien qu’au départ les garçons ne soient dans le comité de pilotage, ils se sont rajoutés du projet ainsi que d’autres camarades qui ont suivi l’évolution du projet. Nous avons une démarche d’instaurer la parité dans la mise en œuvre et de plus, dans l’accès à la pratique et aux savoirs. 

Les jeunes ont pu être sensibilisés de différentes manières :

- Dans 1er temps, la rencontre avec une professionnelle de la ligue des droits de l’homme. Avec laquelle ils ont pu échanger autour de l’évolution des droits des femmes et des perspectives liées à ces inégalités entre les femmes et les hommes. 
- La 2ème journée était une mise en situation grâce au krav maga qui permettait aux jeunes de découvrir le self défense. Le groupe était principalement constitué de jeunes collégiens de 6ème et 5ème.
- La 3ème journée, le jeudi nous avons essayé de faire réagir les jeunes autour d’un temps de paroles par groupe de 5 à 6. Ce qu’il en est ressorti, ils ont une vision des inégalités très sommaires et ne cherchent pas à connaitre l’historique des inégalités déjà instaurées. Pour autant ce temps de paroles a été très instructif pour la plupart d’entre eux et a permis d’avoir le ressenti de chacun.
- Enfin le dernier jour, a été une redite du 2ème cependant le groupe largement supérieur en nombre et plus âgés puisque nous avions principalement des 3ème. Les jeunes ont énormément apprécié et ont discuté avec l’intervenant Frédéric pour avoir la possibilité de refaire des sessions de KRAV MAGA.

Pour conclure, ce projet amené au collège a pour but de mettre en place des actions pour prévenir de toute discrimination futur et d’ancrer durablement dans les esprits de chaque jeune l’égalité entre les filles et les garçons.