Classe à PAC : 2 avril.

Après quelques exercices d’échauffement et de respiration qui nous ont aidés à nous concentrer, nous avons cherché à être à l’écoute du groupe par des déplacements su

ccessifs lents d’abord puis de plus en plus rapides.
La classe a été divisée en deux groupes : un groupe - dynamique - qui devait trouver des mouvements de combat pour traduire un sentiment ( la colère, la surprise, la joie, la peur...).

Un autre groupe devait lui travailler sur la proximité des corps et l’alchimie qui se produit.

Chacun pouvait expérimenter ainsi les liens invisibles qui se créent entre les corps.

Enfin, dans une salle de spectacle du parc de Rentilly, nous avons restitué devant un public nos "créations" !